20 février 2006

un exemple : une charte du musulman moderne

J'ai repiqué cette Charte sur un site tunisien. Elle témoigne d'une tentative d'effort. Mais évidemment ce n'est pas assez, le tabou coranique bat encore son plein, il n'est pas encore en cause ici. Mais bon je présente cela à titre indicatif. Il n'exprime pas ma position, beaucoup plus "libérale".

..........................................

Puisse cette « charte du musulman moderne » qui un effort et une vision personnels d’interprétation du sens que nous renvoie l’Islam, aider le musulman moderne et sincère à voir clair dans les méandres de cette religion monothéiste.

* * * * * * * * * * * *

Art.1. Est musulman tout être humain qui exprime sincèrement et publiquement verbalement ou à défaut par tout autre signe la profession de foi musulmane « ashhadu anna la ilaha illa Allah wa anna Muhammad rasul Allah ».

Art.2. Dieu est la seule autorité, qui au jour du jugement dernier, jugera de la foi des musulmans et des croyants. Nul n’a le droit de juger de la foi d’une autre personne ici bas, de le juger ou de le condamner pour sa foi ou ses croyances religieuses.

Art. 3. Le premier devoir du musulman est d’éviter de faire du mal à toute autre personne physique ou morale ou à leurs biens « al-muslim man salima an-nas min yadihi wa lisanih ».

Art.4. les obligations du musulman sont les cinq piliers de l’Islam : la profession de foi « al-shahada », les cinq prières rituelles « as-salah », le jeûne du mois de Ramadan « as-sawm », l’aumône légale « az-zakah » et le pèlerinage pour les capables « al-hajj ». Toute autre obligation découlant des coutumes ancestrales ou de la Tradition dite prophétique ou des Compagnons est facultative.

Art.5. Le Saint Coran, est la seule source de verbe divin fiable et unique source d’obligations religieuses pour un musulman, toute autre obligation instituée par une autre source humaine est totalement facultative.

Art.6. Le Saint Coran est le verbe de Dieu qu’il a révélé à son Prophète Muhammad (à lui le salut et la paix de Dieu). Il est destiné personnellement à tout croyant, qui doit l’apprendre par cœur afin de s’en approprier le contenu et de se nourrir de son message.

Art.7. Les traductions du Coran, dont la fidélité au codex arabe est reconnue par la communauté des linguistes, est digne de respect et d’utilisation.

Art.8. L’Islam ne reconnaît aucune hiérarchie religieuse ou église. Personne n’intercède entre le croyant et Dieu. Le musulman communie directement avec Dieu y compris dans sa propre langue maternelle.

Art.9. Tous les musulmans sont égaux en intelligence, en droits et en devoirs. Aucun croyant n’est tenu par l’interprétation faite des versets du Coran par une autre personne.

Art.10. Tout musulman, à la seule condition d’avoir appris le Coran et maîtriser son vocabulaire, a le droit absolu d’interpréter le verbe de Dieu sous sa propre responsabilité.

Art.11. Le musulman reconnaît et respecte les autres religions révélées ainsi que leurs prophètes et leurs écritures saintes, Thorah et Evangiles, qui sont une source d’inspiration pour lui.

Art.12. Toutes les autres religions non révélées constituent un patrimoine culturel de l’Humanité, elles sont dignes de respect et leurs fidèles doivent jouir du droit à la vie et à la paix.

Art.13. Le Saint Coran et les valeurs musulmanes qu’il soutient sont le patrimoine spirituel et religieux commun de tous les musulmans, nul n’a le droit de les utiliser pour des fins mercantiles, économiques, sociales et surtout politiques.

Art.14. Tout musulman doit pouvoir ester en justice contre toute personne physique ou morale qui porte atteinte, diffame ou abuse de ce patrimoine spirituel.

Art.15. Les études scientifiques et universitaires sur l’Islam et le Coran sont absolument libres et doivent trouver la bienveillance et la tolérance des musulmans.

Fait à Sfax le 4 janvier 2006

Al-abd al-faqir ila rahmati rabbihi al-ghaniy Kamel Ben Tahar Chaabouni

source http://www.reveiltunisien.org/article.php3?id_article=2044

tunisiedemocratique@yahoo.fr

Posté par Mouslim21 à 21:48 - - Commentaires [0] - Permalien [#]


Commentaires sur un exemple : une charte du musulman moderne

Nouveau commentaire