24 février 2006

Réponse au commentaire de l 'Athénien

Bonjour,

Merci pour votre réaction. J'ai été choqué par ma brutale expulsion de la liste libertyvox.

Pris entre les feux agressifs de certains, j'ai du répondre vivement et sur un registre contraint alors que ma démarche était autre : celle d'une réflexion constructive et ouverte.
Il me semble que certains n'appréciaient pas ma démarche, et ont tout fait pour provoquer une rupture et mon bannissement !

Pour répondre à vos questions, je pense que le développement du site pourra vous apporter des éléments.

C'est vrai que l'Islam est en profonde mutation, et traverse, dans sa confrontation radicale à la modernité, la crise majeure de son histoire.

C'est la crise explosive de son intégration dans cette modernité qui est opérée, bien au-delà des projecteurs médiatiques, par des femmes, des intellectuels dissidents, des croyants divers, et ...par la pression sociologique et anthropologique du monde contemporain. Ne négligeons pas ces derniers éléments, qui poussent les évènements, les peuples et les histoires, bien au-delà des limites qu'ils se croient...

Il est évidemment plus simple de saisir en quoi l'islam et le monde musulman peuvent être bloqués et se trouver dans l'impossibilité originelle d'assumer cette mutation intérieure, que de trouver les pistes et les ouvrir.

Il est plus simple de radicaliser le différend civilisationnel que de trouver des voies médianes évolutives.

Malheureusement les islamologues, qui se sont presque toujours trompés, raisonnent avec des catégories héritées de sciences-po. Ils se fourvoient souvent dans la relation frontale avec l'Islam et restent marqués par l'histoire hexagonale, et deviennent tantôt islamophile (Massignon, Monteil, Etienne...), tantôt islamophobes (Rodinson,...) . Ils n'ont pas le bagage anthropologique pour décloisonner leur réflexion, et encore moins les journalistes qui s'aventurent sur ces voies mouvantes...

Ma foi en l'Islam est basée sur le fait que cette religion est illuminative, opératoire dans le changement des coeurs, et récèle des trésors de beauté et d'esprit. Son histoire est riche, sa capacité à se mouler dans des cultures en les enrichissant est étonnante. L'Islam contient encore, dans son coffre prophétique, bien des lumières. Il défend les opprimés et les minorités, porte un esprit de dissidence et de justice, pose l'égalité des hommes et des femmes sur tous les plans, reconnait les hanifs, les chercheurs spirituels et les athés, promeut la consultation publique et la démocratie, les respect des autres cultures et des autres religions...Tout cela est contenu dans un Islam à venir et qui attend ses interprètes. Ma démarche est de pousser dans ce sens. Dans la fécondation de l'Islam par la modernité et le christianisme, qui peuvent l'enrichir des développement du droit, et du sens de la personne.

Mais l'Islam est lourd d'archaismes et de médiévismes, d'un juridisme dépassé, ressassé jusqu'à la nausée, qui ont obturé sa capacité évolutive, et transformé les éclairs prophétiques en imprécations régressives, lui faisant échouer son entrée dans la modernité.

La poussée évolutive actuelle, radicalise les conservateurs, braque les masses de machos barbus qui voient leurs épouses travaillées de l'intérieur par les séries de télévision pro-moderniste. Les jeunes qui n'ont pas accès au mariage car trop pauvres tandis que les filles font monter les enchères se révoltent, instrumentés par de nouveaux médias arabes financés par les pétromonarchies.Les altermondialistes ajoutent leur sel dissolvant de toute raison, et poussent en masse les gens à la révolte contre l'occident.

Mais au-delà de ces spectaculaires et médiatisées manifestations, au-delà des instances représentatives qui reproduisent un islam conservateur et rétrograde matiné de philosophie bien pensante, se profile une autre génération de militants, celle qui n'a peur ni des tabous des juristes, des ancêtres, des bédouins, des porteurs de djellabas et des barbus imitateurs.

Celle pour qui  seul compte le souffle prophétique illuminateur et son ouverture vers plus d'humanité, de fraternité, de droits, et de science. C'est ce souffle qui est à l'oeuvre, mais pas là où sont fixé les projecteurs.

Nous essayons d'en témoigner à notre modeste manière.

Posté par Mouslim21 à 20:19 - Commentaires [3] - Permalien [#]


Commentaires sur Réponse au commentaire de l 'Athénien

    Votre discours me déconcerte, mais me fait grandement plaisir. Je continuerai à suivre avec suriosité et intérêt votre blog. En tout cas je vous souhaite sincèrement bonne chance pour la suite de votre combat. Choisissez bien vos alliés, vous aurez besoin de beaucoup de courage et de patience, ne pas désespérer. Pour ce qui est de comprendre votre attachement à l'islam, je ne peux pas vous suivre car vous vivez manifestement quelque chose de l'intérieur et à l'égard de cette religion, que je ne connais pas.

    Sincèrement.

    Posté par Athènes, 25 février 2006 à 20:48 | | Répondre
  • Vous avez dit : « L'Islam contient encore, dans son coffre prophétique, bien des lumières. Il défend les opprimés et les minorités, porte un esprit de dissidence et de justice, pose l'égalité des hommes et des femmes sur tous les plans, reconnait les hanifs, les chercheurs spirituels et les athés, promeut la consultation publique et la démocratie, les respect des autres cultures et des autres religions ».

    Sur quoi vous basez-vous pour poser cette affirmation ? Le Coran ? La Sunna ? La jurisprudence islamique? Sur quelle source de l'islam la basez-vous ? Je vous pose la question, parce que, de ce que j'en connais, je ne vois absolument rien qui étaye votre affirmation, bien au contraire.

    J'entends bien que vous parlez là de l'islam que vous appelez de vos voeux, d'un islam que vous souhaitez voir s'adapter à l'état du monde, de l'exégèse que vous voudriez qu'il en soit un jour fait. Mais ce n'est pas l'islam d'aujourd'hui, d'hier ou d'avant-hier, c'est peut-être l'islam de demain, mais pas celui d'aujourd'hui. Aussi le présenter en tant que tel me semble-t-il abusif et de nature à induire vos lecteurs en erreur.

    Qu'il faille le réinterpréter, adapter ses textes fondateurs afin qu'il défende les opprimés, porte un esprit de justice, pose l'égalité des sexes, reconnaîsse les athées, promeuve le respect des autres, certes. Mais dire qu'il le fait déjà, c'est non seulement aller vite en besogne, mais c'est aussi une contre-vérité. Du reste, si tel était effectivement le cas, ce blog n'aurait aucune raison d'être

    Posté par Yann, 26 février 2006 à 06:19 | | Répondre
  • Vous avez raison

    Bonjour,

    Je vous rejoins sur la majorité de vos constats. Je dis justement ce que je pense et me révolte contre l'Islam tel qu'il est perçu, et travaille sur ce en quoi il doit être refondé, en le purgeant, même dans le Coran, de ses archaismes et autres violences.

    Une fois extraits ces noyaux en cause, auquel l'Islam ne se réduit pas, contrairement à ce que certains croient, je crois en la noblesse de son message et sa beauté spécifique.

    Je ne dis pas que c'est l'Islam actuel. Mais cet effort s'inscrit dans la réforme de cet Islam actuel. Non pas dans le réformisme mou de réinterprétation, mais celui radical de refondation. Cela ne peut être que le fait de personnes et de groupes marginaux, qui doivent être soutenus par des humanistes, car nous sommes et seront les premiers visés par la rage des Benladistes, des Salafistes et autres.

    Il faut que les Etats européens soient plus clairs dans leur politique d'immigration et n'acceptent sur leurs territoires que des personnes ayant fait le choix d'adopter les valeurs et les langues européennes, en expulsant tous les islamistes radicaux fauteurs de troubles et instigateurs de haine anti-ociidentale facilement repérables lors des manifestations.

    Tant qu'il sera laissé la possibilité à des groupes troubles de disposer de leurs instances, réseaux de boutiques, de librairies, il y aura danger de contamination et prolifération.

    Il faut par contre créer un Consistoire de la Réforme musulmane, en protéger les membres et leur permettre de travailler à refonder les bases assainies de cette religion, compatible avec la modernité et la culture universelle.
    Je suis persuadé que des millions de gens et de musulmans ne demandent qu'à voir émerger cette alternative aux fous terroristes, dont ils sont les premières cibles !

    Voilà mon chantier. J'espère en voir la contagion rapide, et m'associe avec tous ceux qui vont dans ce sens.

    J'apprécie vos remarques, et vous comprendrez que je souhaiterais qu'elles se situent dans l'avancée de ce questionnement et cet effort plutôt que dans le ressassement des blocages que nous connaissons déjà bien.

    Merci

    Posté par muslim21, 26 février 2006 à 18:45 | | Répondre
Nouveau commentaire